> Environnement > Atlas biodiversité communale

ATLAS BIODIVERSITÉ COMMUNALE

Atlas de la biodiversité communale : la CCAPS s'engage !

La communauté de communes Arbois Poligny Salins Cœur du Jura a répondu à l’appel à manifestations d’intérêt : Atlas de la Biodiversité Communale lancé par l’agence française pour la biodiversité. Initialement 10 communes avaient été pressenties mais 7 ont finalement accepté de conduire cette démarche, dont Arbois, Aumont, Abergement-Le-Grand, Montholier, Grozon, Les Planches-Près-Arbois et Mesnay. La réalisation de ces 7 ABC se déroulera sur un peu plus de deux années à partir de 2020.

 

 

 

QU'EST-CE QU'UN ABC ?

Qu’est-ce qu’un ABC ?

Un ABC est une démarche qui permet à une collectivité locale, pour l’ensemble de son territoire, de connaitre, de préserver et de valoriser son patrimoine naturel ; cette démarche comporte :

des inventaires et/ou des synthèses naturalistes (là où c’est nécessaire) ;
la sensibilisation et la mobilisation des élu(e)s et des citoyen(ne)s ;
la définition de recommandations de gestion ou de valorisation de la biodiversité à destination des élus, des citoyens, des entreprises, des agriculteurs, etc.
L’objectif est d’identifier les enjeux de biodiversité du territoire et d’aider la collectivité à agir en les intégrant dans ses actions et stratégies, la part belle est faite en animation auprès de l’ensemble des habitants des communes concernées.

Lancé en 2010 par le Ministère de l’environnement, le programme est soutenu par l’Agence française pour la biodiversité en partenariat étroit avec les DREAL/DRIEE, l’association des Maires de France, Régions de France, les services chargés de l’environnement au sein des conseils régionaux, les Ecomaires, France Nature Environnement (FNE), les CPIE, Humanité et Biodiversité, Vivarmor Nature, le Fonds de Dotation pour la Biodiversité, la Ligue de Protection des Oiseaux, les Parcs nationaux de France et les Parcs naturels régionaux.

Qui va le réaliser et comment ?

La Communauté de Communes Arbois Poligny Salins Cœur du Jura s’est donnée pour ambition de prendre en considération au mieux les enjeux du territoire relatifs à la trame verte et bleue (TVB) et à la biodiversité. En particulier dans le cadre de ses documents de planification, comme le Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUI) actuellement en cours d’élaboration.

Pour ce faire, elle a noué un partenariat avec six associations naturalistes de Franche-Comté :

-       le Conservatoire Botanique National de Franche-Comté - Observatoire Régional des Invertébrés (CBNFC-ORI), qui apporte et analyse les données de flore, d’habitats naturels et d’invertébrés ;

-       le Conservatoire des Espaces Naturels de Franche-Comté, qui est compétent dans la gestion des milieux naturels ;

-       la Ligue de Protection des Oiseaux de Franche-Comté (LPO FC), qui apporte et analyse les données d’oiseaux, d’amphibiens, de reptiles et de mammifères ;

-       la Fédération Départementale des Chasseurs du Jura (FDC 39), qui apporte également des données très utiles sur la faune et qui est chargée de l'animation du Comité Départemental en faveur des Zones Humides ;

-       la Fédération départementale du Jura pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (FDAAPPMA 39) qui apporte les données ichtyologiques et astacicoles ;

-       SIGOGNE qui a en charge l’accompagnement des structures précédemment citées dans l’identification des sous-trames et des réservoirs de biodiversité associés, la production des fiches de synthèses communales automatisées et la mise en forme cartographique des sous-trames et réservoirs.

Objectif des atlas

Il s’agit d’acquérir une information naturaliste suffisamment complète et synthétique, notamment cartographique, favorisant une intégration des enjeux de la biodiversité du territoire dans les actions et stratégies qu’ils portent (politiques publiques, documents d’urbanisme, gestion d’espaces, incitations auprès des particuliers et entreprises, actions de sensibilisation…).

Favoriser la compréhension et l’appropriation des enjeux de la biodiversité propres au territoire par les élu(e)s, les équipes techniques des collectivités ou des structures intercommunales, les acteurs locaux (agriculteurs, forestiers, entreprises, associations, etc.) et les habitants.

Impliquer les acteurs locaux pour leur permettre d’améliorer la gestion des espaces publics (ou privés) de la commune ou de la structure intercommunale.

Examiner et intégrer, dans la mesure du possible, les aspects socio-économiques en identifiant les activités locales et leurs impacts, tant positifs que négatifs, sur la biodiversité.

Il s’agit également d’une démarche complémentaire au PLUI engagé puisque s’adressant directement aux citoyens et aux forces vives du territoire de la CCAPS


 

TÉLÉCHARGEMENTS
Lettre aux maires pour la recherche de la chouette effraie.

 

→ article paru dans l’agenda 2020 de la ville d’Arbois  : "un atlas de la biodiversité communale à Arbois"

 

Contact :

Pascal COLLIN

p.collin@cc-aps.fr

Tél : 03 84 66 30 03