> Environnement > Les espèces invasives

LES ESPÈCES INVASIVES

 

Une espèce invasive ou espèce envahissante exogène est une espèce vivante d’origine exotique (le plus souvent importée par l’homme, volontairement ou non) perturbant les équilibres naturels des écosystèmes autochtones dans lesquelles elles se sont installées.

Ces invasions biologiques sont la deuxième cause d’appauvrissement de la biodiversité à l’échelle mondiale après la destruction des habitats naturels et semi-naturels et la surexploitation de certaines espèces. La prolifération de quelques espèces invasives peut également avoir des conséquences graves sur les pratiques et l’environnement humains, et parfois sur la santé. Les conséquences, en termes de dépenses de santé par exemple, sont loin d’être négligeables.

 

La flore invasive :

 

Etude réalisée par le Conservatoire botanique national de Franche-Comté-Observatoire régional des Invertébrés en 2006 :

Définition d’une stratégie de lutte contre les espèces invasives de Franche-Comté. Proposition d’une liste hiérarchisée.

 

La liste des espèces végétales observées sur le territoire de la Communauté de communes reste à réaliser. On peut toutefois citer d’ores et déjà un certain nombre d’espèces : la renouée du Japon - Reynoutria japonica, l'ambroisie à feuilles d'armoise - Ambrosia artemisiifolia, l'érable negundo - Acer negundo, le bunias d'Orient - Bunias orientalis, la vigne-vierge - Parthenocissus inserta, le bambou géant - Phyllostachys bambusoides.

 

La renouée du Japon (Reynoutria japonica). Cette espèce est aujourd’hui malheureusement bien implantée sur le territoire communautaire, en particulier le long de la Cuisance, où elle constitue parfois des populations abondantes. On la trouve également ça et là sur des talus ou à la faveur de quelques places de dépôts de gravats. La communauté de communes a décidé d’agir en mettant en place dans un premier temps une campagne d’information et de recensement de l’espèce en partenariat avec le Conservatoire botanique national de Franche-Comté-Observatoire régional des Invertébrés.

 

L’Ambroisie à feuilles d’Armoise (Ambrosia artemisiifolia). Cette espèce d’origine nord-américaine est aujourd’hui présente sur le territoire communautaire, en particulier le long des routes. Elle est d’ores et déjà connue à Arbois, Les Arsures, Montigny-Les-Arsures et La Châtelaine.

« Le pollen de cette espèce est fortement allergisant (6 à 12% de la population sont sensibles) et il entraîne des symptômes du type « rhume des foins » pouvant aller jusqu’au déclenchement de crises d’asthmes et à l’hospitalisation. Les conséquences, en termes de dépenses de santé, sont loin d’être négligeables. Par exemple, dans la région Rhône-Alpes, en 2004, la dépense pharmaceutique en médicaments antiallergiques a été de 1,2 millions d’euros pour les pathologies allergiques dues à l’ambroisie, soit 50% de la dépense pharmaceutique (in Définition d’une stratégie de lutte contre les espèces invasives de Franche-Comté) »

 

Si vous reconnaissez ces espèces à proximité de chez vous, n’hésitez pas à le signaler à Pascal Collin, chargé de mission environnement (p.collin@ccavv.eu).

  

 

CONTACT
ENVIRONNEMENT

Pascal COLLIN

p.collin@ccavv.eu

Tél : 03 84 66 24 17