> Participez > Projet Alimentaire Territorial

PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL (PAT)

GRANDE ENQUÊTE DE CONSOMMATION ALIMENTAIRE

 

Depuis le lancement de la démarche de PAT à l’été dernier, nous avons seulement obtenu des données très théorique sur la consommation alimentaire de la population et nous cherchons à en savoir plus. Aujourd’hui, vous pouvez contribuer à l’élaboration de cette démarche en répondant à cette enquête, qui ne vous prendra que quelques minutes.

 

Laissez-nous vos coordonnées et tentez de gagner un panier garni de produits locaux d’une valeur de 60€ par tirage au sort à la fin de l’été. Un bon moyen de découvrir de nouvelles saveurs sur notre territoire !

 

Version en ligne : urlr.me/985Nv

Version papier à télécharger ici

 

 

A déposer ou envoyer à la CCAPS – 17 rue de l’Hôtel de Ville – 39600 Arbois

Vous avez jusqu’au 31 août 2021 pour répondre à cette enquête.

Le tirage au sort sera effectué au mois de septembre. 

 

Pour toute(s) question(s) complémentaire(s), vous pouvez vous adresser à Perrine Azière : p.aziere@cc-aps.fr ou au 03 84 52 35 53

UNE DÉMARCHE ENCOURAGEANT L'ÉMERGENCE DE PROJETS DANS L'ALIMENTATION/L'AGRICULTURE LOCALE.

 

Le PAT est une démarche nationale issue du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, mise en place en 2014.

Par le biais du PNA (Programme National de l’Alimentation), l’outil du PAT a pour objectifs :

  • de rapprocher la production de la consommation alimentaires,
  • de faciliter l’émergence d’initiatives dans les domaines agricoles et alimentaires,

tout en respectant les critères du développement durable (économique, social, environnemental).

Par la structuration du réseau, les différents acteurs, qu’ils soient publics ou privés, poursuivent le même objectif et ciblent des pistes d’actions sur lesquelles se pencher. Au cours de cette démarche, un label, délivré par l’Etat, sera remis au territoire, afin d’attester de la volonté et de l’opération des différentes actions menées en faveur de la relocalisation de l’alimentation.

 

 

Contexte CCAPS/ mise en place :

Suite à la création du PNA, des Etats Généraux de l’Alimentation (EGALIM) ont vu le jour sur le territoire français, proposant des directions dans lesquelles agir. La loi la plus célèbre porte sur l’approvisionnement des restaurations collectives à 50% de produits dits durables (locaux, labellisés) et 20% de produits bio, ainsi que la réduction du gaspillage alimentaire, en octobre 2018.
La législation a donc poussé la CCAPS à s’engager dans une démarche volontaire de PAT tout comme d’autres territoires de la Région Bourgogne Franche-Comté, dès 2020 grâce à une formation proposée par la DDT (Direction Départementale des Territoires) et le bureau d’études CERESCO. Puis, la crise de la Covid-19 mettant en lumière les enjeux autour de l’alimentation, la Communauté de Communes Cœur du Jura a souhaité engager un diagnostic au courant de l’été 2020.

 

Où en sommes-nous :

La CCAPS a ainsi réalisé un diagnostic alimentaire et territorial, qui sera partagé avec la population lors de la concertation. En parallèle, un accompagnement aux différents porteurs de projets qui se feront connaître auprès du service compétent a été proposé pour mener des actions concrètes sur le terrain.

Afin de poursuivre la démarche et d’assurer un suivi, une gouvernance a été mise en place avec un comité de pilotage (COPIL) constitué de 10 élus volontaires (+ 9 suppléants), de 8 socio-professionnels du territoire, ainsi que les services de l’Etat : la DDT, la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) ainsi que la Région Bourgogne Franche-Comté.


Lors du premier COPIL du 3 mars 2021 réunit en visioconférence ont été présentés :

 

     l’objectif de la démarche,

o   sa méthode,

o   ses moyens de financement,

o   ainsi que ses premiers résultats , bien que le diagnostic doit encore intégrer les données de consommation du territoire,

-     les premiers enjeux qui en ont été dégagés :

o   Installation et diversification

o   Equipements et logistique

o   Attractivité et patrimoine alimentaire

o   Vulnérabilité alimentaire

 

Les retours des participants ont été positifs, soulignant leur intérêt dans la démarche, et validant les enjeux du PAT. Beaucoup de participants, élus comme partenaires, ont relevé la complémentarité intra- et inter- territoriales :

-          Entre agricultures sur le territoire du Cœur du Jura

-          Mais aussi avec les territoires voisins, avec lesquels la CCAPS travaille en Inter-PAT pour que les projets soient les plus cohérents possibles.

 

Puis, ont été finalement abordés les sujets suivants :

-          L’importance de la concertation, qui a pour finalité de structurer le réseau d’acteurs, mais aussi de permettre à chaque acteur d’exprimer ses besoins et objectifs ;

-          La communication de la démarche auprès de la population locale.

PARTICIPEZ ! :

 

Si vous êtes intéressé(e) par la démarche,

Si vous avez un projet en lien avec le secteur agricole et/ou alimentaire,

Si vous souhaitez donner votre avis, répondre à l’enquête consommateur,      

aider à diffuser les informations, participer aux ateliers de concertation,

CONTACTEZ :